Rechercher
  • Réunion Portage

Le portage salarial, c'est quoi ?

Mis à jour : mai 3

Il y a encore quelques années, peu de professionnels connaissaient le portage salarial et étaient capables d’en donner la définition. Mais les choses ont bien changé. Depuis 2008, et l'apparition de cette nouvelle forme d’emploi, le nombre d'entreprises de portage salarial et par conséquent de salariés portés n’a cessé d’augmenter. En 2020, on dénombre en France près de 300 sociétés de portage salarial employant près de 90.000 salariés pour un chiffre d’affaires annuel dépassant le milliard d’euros.


Si vous ne savez pas aujourd’hui encore ce qu’est le portage salarial, ces chiffres devraient suffire à susciter votre curiosité. Et si vous envisagez de vous lancer en temps que freelance, ils sont la preuve que le portage salarial est forcément une option que vous devez envisager. Pour rattraper votre retard, voici tout ce que vous devez savoir sur le portage salarial en quatre questions.


Le portage salarial, c'est quoi ?


Le portage salarial est une forme d’emploi permettant à un travailleur indépendant (appelé “porté”) de développer une activité professionnelle en proposant ses services à des clients. Le porté est salarié par la société de portage qui va garantir un cadre légal à son activité, facturer ses clients et transformer son chiffre d’affaires en salaire mensuel. Le portage salarial est une alternative à l’Entreprise individuelle (EI) et à la création d’entreprise.


Le développement exponentiel du portage salarial a par ailleurs conduit les entreprises du secteur à se réunir au sein de syndicats (le PEPS est largement majoritaire et réuni 62% des entreprises dont Réunion Portage) et à mettre en place une convention collective (lire: Convention collective du portage salarial: décryptage).


Le portage salarial, comment ça marche ?


Le fonctionnement du portage salarial est basé sur une relation tripartite entre le travailleur indépendant, son client, et la société de portage. Concrètement, cette collaboration se déroule en quatre temps :


-> la société de portage emploi le travailleur indépendant via un CDD ou un CDI.


-> le travailleur indépendant gère son activité de manière autonome et en direct avec son ou ses clients (nature des prestations, prix, durée, conditions,...).

-> la société de portage contractualise la mission avec le client puis en facture les prestations (lire: Comment choisir son entreprise de portage salarial ?).


-> le chiffre d’affaires réalisé est versé au porté sous forme de salaire mensuel après commission et paiement des cotisations sociales.


Un fonctionnement simple et bien rodé qui simplifie fortement les contraintes administratives du travailleur indépendant tout en lui laissant une totale liberté d’action dans son activité.


Le portage salarial, c’est pour qui ?


Plutôt que de se demander qui peut exercer en portage salarial, il est plus simple de retourner la question: Qui ne peut pas bénéficier du statut de salarié porté ? On retrouve trois grandes catégories de professionnels :

  • Les professions réglementées : avocat, notaire, professionnel de santé,...

  • Les métiers du service à la personne : ménage, garde d’enfants,...

  • Les métiers de négoce : achat et vente de marchandise,...


Outre ces exceptions, tous les types de services proposés par les travailleurs indépendants sont compatibles avec le portage salarial. On retrouve notamment parmi les freelance en portage salarial des consultants, coachs ou même formateurs intervenant auprès de différentes entreprises et dans des secteurs variés comme le digital, l’informatique, la communication ou encore l’événementiel.


Au-delà de l’aspect purement légal, le portage salarial s’adresse à des professionnels disposant de compétences solides dans leur secteur d’activité, souvent avec un bon niveau d’études, mais aussi ayant une réelle aptitude à travailler de manière autonome et gérer les différents aspects d’une activité freelance (organisation, négociation commerciale,...).


Pour aller plus loin sur ces questions nous vous conseillons la lecture de cet article : Qui peut faire du portage salarial ?


Le portage salarial, quels avantages ?


Si le portage salarial séduit un nombre croissant de travailleurs indépendants, c’est qu’il possède de très nombreux avantages. Le premier d’entre-eux est probablement de garantir un cadre particulièrement sécurisé.

En tant que salarié, le travailleur indépendant bénéficie de l’ensemble de la protection sociale liée à ce statut (assurance chômage, régime général de l’assurance maladie, mutuelle, prévoyance, retraite,...).


Dans le même temps, le travailleur indépendant se voit déchargé de toute la gestion comptable et administrative d’une entreprise et des frais, parfois inattendus, qui y sont liés. Il perçoit son salaire en fonction du chiffre d’affaires réalisé, déduit éventuellement ses frais professionnels et… c’est tout.


Liberté et sécurité, difficile de faire mieux.


Enfin, intégrer une société de portage salarial c’est également intégrer un réseau et donc une manière d’éviter l'isolement auquel est souvent confronté le travailleur indépendant. Formations, événements, collaborations, le portage salarial va permettre de partager autour de son activité et de s’enrichir de l’échange avec les autres portés.

Pour découvrir tous les avantages et inconvénients du portage salarial : Portage salarial: avantages et inconvénients.


Vous avez désormais un aperçu assez exhaustif de ce qu’est le portage salarial.


Si vous souhaitez approfondir certains points ou que vous êtes intéressé par ce statut, vous pouvez vous rapprocher de Réunion Portage, seule société de portage salarial à La Réunion ici.






44 vues0 commentaire